Amour de soi,  Communication,  Enfants,  Fleurs de Bach

Passer des joyeuses fĂȘtes dans la sĂ©rĂ©nitĂ© | 7 clĂ©s

Passer-joyeuses-fĂȘtes-dans-sĂ©rĂ©nitĂ©. 7-clĂ©s-et-11-actions-concrĂštes

Passer des joyeuses fĂȘtes dans la sĂ©rĂ©nitĂ©, c’est facile pour certains. Pour d’autres, c’est la peur des tensions familiales, la solitude, la nostalgie. Et si vous dĂ©cidiez d’ĂȘtre acteur(rice) pour passer un JOYEUX NOËL. DĂ©couvrez 7 clĂ©s et 11 actions concrĂštes.

«  Tout ĂȘtre humain devrait se demander s’il n’est que la prolongation de l’histoire de ses parents ou s’il va ĂȘtre l’auteur de sa propre vie.» Willy Barral

1Ăšre clĂ©: Des rĂ©unions de famille de cƓur Ă  cƓur

Les rĂ©unions de famille ne sont pas apprĂ©ciĂ©es par tous. Pourtant, personne ne vous force Ă  quoi que ce soit, sinon vous-mĂȘme. Refusez toute action par devoir. DĂ©cidez d’ĂȘtre dans l’amour et la sincĂ©ritĂ© puisque vous avez dĂ©cidĂ© d’ĂȘtre lĂ  oĂč vous ĂȘtes, que ce soit avec les autres ou avec vous-mĂȘme. Communiquez avec votre cƓur et non avec votre tĂȘte. Écoutez ce que vous murmure votre petite voix pour passer ds joyeuses fĂȘtes dans la sĂ©rĂ©nitĂ©, et faites-vous plaisir. Ressentez la chaleur humaine contrastant avec le froid de l’hiver. Donnez et recevez de l’affection, de l’amour.

Soyez vrai : lire l’article “Communiquer en osant ĂȘtre soi

Action concrĂšte n°1 : prenez quelqu’un dans vos bras

Prendre quelqu’un dans ses bras

C’est bon pour la santĂ©,

Cela renforce le systĂšme immunitaire,

Aide à maintenir la forme, guérit la dépression,

RĂ©duit le stress et favorise le sommeil.

C’est vivifiant, tonifiant et sans effets secondaires dĂ©plaisants.

Prendre quelqu’un dans ses bras,

C’est rien de moins qu’un remùde miracle.

Prendre quelqu’un dans ses bras

C’est la nourriture la plus diĂ©tĂ©tique possible,

La plus Ă©cologique,

La plus douce qu’on puisse obtenir,

Sans sucre additionné,

Sans engrais chimiques ni pesticides,

Sans ingrédients artificiels

Et 100% naturelle.

Prendre quelqu’un dans ses bras

C’est le cadeau idĂ©al.

Aucun assemblage Ă  faire

Aucune batterie Ă  recharger,

Aucune vérification périodique

Faible dépense énergétique,

Grande action Ă©nergisante

Sans danger inflationniste,

Aucun risque d’engraisser,

Aucun paiement mensuel,

Aucune assurance requise,

À l’épreuve des voleurs,

Non taxable,

Ne pollue pas l’environnement et bien sĂ»r,

Est trĂšs facile Ă  Ă©changer.

Source inconnue

Action concrĂšte n°2 : prenez la fleur de Bach CENTAURY si vous ne savez pas dire NON (2 gouttes 4 fois par jour dans la bouche ou un verre d’eau)

“Si vous faites partie de ces personnes qui se laissent exploiter de tous, car votre gentillesse naturelle ne sait rien leur refuser? Vous faites partie de celles qui cĂšdent et font ce qu’on leur demande par amour de la paix, mĂȘme si vous retenez que cela n’est pas juste, ou de celles qui cĂšdent parce que vous n’aimez pas discuter ou batailler.” Dr Edward Bach

ClĂ© n°2: ApprĂ©cier le mĂ©lange de gĂ©nĂ©rations pour passer de joyeuses fĂȘtes dans la sĂ©rĂ©nitĂ©

Une rĂ©union de tous les Ăąges. Comme les anniversaires, NoĂ«l ramĂšne au temps, Ă  la vie, Ă  la mort. Partagez ensemble des moments d’émerveillement.

Action concrĂšte n°3 : regardez chaque ĂȘtre dans les yeux

«Le jeune homme est beau, mais le vieillard est grand.

Le vieillard qui revient vers la source premiĂšre.

Entre aux jours Ă©ternels et sort des jours changeants;

Et l’on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens,

Mais dans l’Ɠil du vieillard, on voit la lumiĂšre.»

Victor Hugo, Booz endormi

Action concrĂšte n°4 : cĂ©lĂ©brez la(les) personne(s) disparue(s)

Placez une photo, allumez une bougie, Ă©crivez, lisez un message, Ă  voix haute ou intĂ©rieurement…

«L’enfant qui quitte le centre de sa mĂšre quitte la protection maternelle mais gagne l’enfance.

L’enfant qui quitte l’enfance perd l’enfance et l’insouciance mais il gagne l’adolescence.

L’adolescent qui perd son adolescence avec son Ă©lan impĂ©tueux perd l’adolescence mais gagne la force de l’adulte.

L’adulte qui perd l’état adulte perd sa force mais gagne la vieillesse et son repos.

Le vieillard qui meurt perd la vie mais il est délivré de tout. Il gagne la délivrance.

DĂ©livrĂ© de tout, il n’est rien.

Mais rien, il est Tout. Il est dans la vie universelle.

En perdant tout, l’enfance, la jeunesse, la vie d’adulte, la vieillesse, du monde, il est libre de tout, il est dans l’ĂȘtre.»

Marie De Hennezel et Bertrand Vergely, Une vie pour se mettre au monde

ClĂ© n°3: NoĂ«l est la fĂȘte des enfants. Respectez-les.

Maintenez l’enfant dans une atmosphĂšre de paix, de puretĂ©, d’harmonie, car il est rĂ©ceptif Ă  tous les courants qui circulent autour de lui. Les yeux des enfants brillent de joie, s’illuminent plus que les dĂ©corations de NoĂ«l. PrĂ©servez leur bonheur.

Les enfants Ă  NoĂ«l ont besoin d’attentions. Ils n’ont pas besoin des disputes des adultes.

DĂšs que l’adulte tue le mythe de l’existence du pĂšre NoĂ«l, il oublie le miracle du vrai partage qui existe dans le coeur de l’enfant. Michel Bouthot

Action concrĂšte n°5 : allez vers un enfant, jouez avec lui

Action concrĂšte n°6 : si il n’y a pas d’enfant, rencontrez votre enfant intĂ©rieur en fermant les yeux

Laissez-venir Ă  vous un souvenir de joyeux NoĂ«l ou de joyeuses fĂȘtes.

Si NoĂ«l, sous ses apparences d’harmonie, ravive des blessures, vous pourrez rĂ©conforter votre enfant intĂ©rieur; je vous ai peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  guidĂ© Ă  le faire.

Aimez-vous, dites-vous quelque chose de gentil comme ma cliente de ce matin : «je suis une bonne fille».

«Matin de Noël
le bonheur court
en pyjama»
HaĂŻku de Louise Vachon “HivernitĂ©” (Éditions du Glaciel, 2010)

ClĂ© n°4: Communiquez avec les autres avec respect, particuliĂšrement pendant les fĂȘtes de NoĂ«l

Vous voulez que les fĂȘtes de fin d’annĂ©e se passent bien, passer des joyeuses fĂȘtes dans la sĂ©rĂ©nitĂ©, sans conflit, sans disputes familiales.

Alors posez cette intention.

Si rancoeurs, non-dits, tensions, jalousies, relations dominĂ©-dominant, masques, blessures sont rĂ©veillĂ©s, prenez un temps d’intĂ©riorisation.

Ressentez-vous de la colĂšre? Avez-vous envie de fuir? Estimez-vous que c’est l’occasion de vous exprimer, d’expliquer? Si oui, dĂ©cidez de le faire dans le calme.

Voulez-vous pardonner? Maintenant ou plus tard.

Pardonner ne veut pas dire ĂȘtre d’accord.

Vous pouvez vous planifier un temps futur pour un Ă©change.

« Ce qui compte Ă  NoĂ«l, ce n’est pas de dĂ©corer le sapin, c’est d’ĂȘtre tous rĂ©unis.»

Kevin Bright, producteur, réalisateur et acteur américain

Action concrĂšte n°7 : 5 actions de NON conflit

1-Prenez du recul si nécessaire en devenant observateur plutÎt que fusionnel

2- Ne faites pas ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse

3- Comprenez les blessures des autres sans chercher Ă  les sauver

4- Relativisez, c’est NoĂ«l, vous prĂ©fĂ©rez passer un bon NoĂ«l ensemble

5- Recevez votre cadeau avec gratitude, quel qu’il soit

« Rien ne nous est contraire quand on n’alimente pas le conflit. Â»

Marie De Hennezel et Bertrand Vergely, Une vie pour se mettre au monde

Clé n°5: Vous émerveiller de la magie de Noël

Lorsque vous vous Ă©merveillez, vous ĂȘtes dans l’instant prĂ©sent.

Plaisir pour les sens donc apaisement du mental: chants, biscuits, vin chaud, épices, cannelle, chocolat, mets réconfortants, vin ou jus de pommes chaud, feu de cheminée, illuminations, neige blanche et froide mais apaisante, bonhommes de neige, rires..

Vous pouvez créer la joie, un décor chaleureux, un cadeau, un sapin de Noël, un message


“Cueillons les douceurs, nous n’avons Ă  nous que le temps de notre vie.” Proverbe persan

Voir les belles choses qui vous entourent. Contempler, vivre, ĂȘtre, rire.

Prenez le temps de sentir l’ĂȘtre extraordinaire que vous ĂȘtes.

Voir la beautĂ© partout et vous entourer de beautĂ© stimule la vie. Voir la beautĂ© en vous, sur vous et autour de vous. Omraam MikhaĂ«l AÏvanhov a Ă©crit:

« Cet amour de la beautĂ© conduit Ă  l’amour de la beautĂ© spirituelle, de la beautĂ© divine qui est Ă  la fois puretĂ©, harmonie, intelligence. Car cet amour pour la beautĂ© est une protection, c’est lui qui vous empĂȘchera d’aller vous Ă©garer dans la mĂ©diocritĂ©, la bassesse, tout ce qui peut salir votre cƓur, votre Ăąme. C’est comme un vĂȘtement qui vous protĂšge.
Quand vous portez de beaux vĂȘtements neufs, vous n’irez pas nettoyer votre voiture ou faire la vaisselle et le mĂ©nage avec. Mais si vous avez de vieux vĂȘtements dĂ©jĂ  sales, avec quel plaisir vous allez continuer Ă  les salir ! Alors, pourquoi ne pas en tirer une conclusion pour la vie intĂ©rieure ? Supposez que vous ayez intĂ©rieurement une robe magnifique, une aura pure, lumineuse – c’est cela le vĂ©ritable vĂȘtement – vous n’oserez pas la salir, donc elle vous protĂšge. C’est ainsi que l’amour de la beautĂ© peut vous aider.”

Action concrĂšte n°8 : ressentez votre joie naturelle; demandez-vous: “que puis-je faire maintenant pour ĂȘtre joyeux-ses”?

Action concrĂšte n°9 : dĂ©veloppez en conscience vos 5 sens

Si vous ne savez pas faire, je pourrai vous apprendre. Demandez-moi un RDV.

ClĂ© n°6: Respecter son corps pendant les fĂȘtes

Votre corps a-t-il envie d’ĂȘtre malmenĂ© Ă  coup de foie gras, de bĂ»ches crĂ©meuses ou d’alcool?

Vous pouvez choisir de le nourrir délicatement de mets locaux de qualité, en humant, dégustant, regardant


Et pourquoi pas une journĂ©e «soupe de lĂ©gumes» aprĂšs les festivitĂ©s
 ?

Bouger, faire du ski, marcher, prendre l’air


Action concrĂšte n°10 : regardez cette vidĂ©o

Clé n°7: Aimer ses rituels de Noël

Cette fin d’annĂ©e a un sens diffĂ©rent pour chacun(e). Peut-ĂȘtre donnez-vous une heureuse importance aux rituels suivants:

-le calendrier de l’Avent avec ses 24 volets qui s’ouvrent chaque jour de dĂ©cembre jusqu’à la nativitĂ©

-les dĂ©corations de l’arbre ou de la table de NoĂ«l

-la crÚche de Noël

-la messe de Noël

-Hanoukka : pendant 8 jours, les familles juives allument chaque soir une bougie supplĂ©mentaire au chandelier Ă  huit branches ; elles cĂ©lĂšbrent ainsi la reconquĂȘte de JĂ©rusalem par Judas MaccabĂ©e, au IIĂšme siĂšcle av. J.-C., durant laquelle une petite fiole d’huile trouvĂ©e dans le temple brĂ»la miraculeusement huit jours d’affilĂ©e. Pendant la Hanoukka, les enfants juifs jouent avec une toupie ornĂ©e des quatre lettres hĂ©braĂŻques, initiales des mots : « Ce fut lĂ  un grand miracle. Â»

Source : Le livre des fĂȘtes, Nadine Cretin et Dominique Thibaut, Gallimard jeunesse

-l’écriture de jolies cartes

-la préparation de gùteaux de Noël

– la priĂšre


«L’Inipi est une priĂšre. On prie pour ce que l’on veut, mais mieux vaut prier pour les autres que pour soi. Nous prions pour les plantes vivant sur la terre, les arbres, les herbes, la sauge. Nous prions pour les pierres qui nous donnent leur chaleur. Nous prions pour les animaux, qu’ils aient quatre pattes, des ailes, ou qu’ils vivent dans la mer. Nous prions pour nos amis ou nos proches que la maladie a frappĂ©s, ou qui luttent contre elle. Nous prions aussi bien pour les forts, les faibles, que ceux Ă  naĂźtre. Nous prions pour nos frĂšres et nos sƓurs qui languissent en prison. Nous prions pour la survie de l’humanitĂ©.» Archie Fire Lame Deer, Le cercle sacrĂ© – MĂ©moires d’un homme-mĂ©decine Sioux.

Action concrĂšte n°11 : Choisissez votre rituel, vos actions concrĂštes

Que ce NoĂ«l, un premier NoĂ«l pour certain(e)s cette annĂ©e, soit merveilleux !

« Ils vĂ©curent enfants et firent beaucoup d’heureux Â» Anonyme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.