Communication

6 clés pour communiquer en osant être soi

Prendre soin de soi, c’est aussi communiquer en osant être soi.

Avoir des relations de qualité.

La communication se retrouve dans le couple, dans la famille, avec les amis, dans le milieu professionnel… Savoir communiquer est  primordial pour les couples français si l’on en croit  les résultats d’une étude TNS-Sofres réalisée auprès d’un échantillon national de 1000 personnes interrogées en face-à-face à leur domicile, échantillon représentatif de l’ensemble de la population âgée de 18 ans et plus. Même si elle date un peu (2005), à la question: «Selon vous, quels sont les 3 facteurs principaux parmi les 7, pour réussir son couple ?» :

  • 1: Avoir des centres d’intérêt communs ?
  • 2: Avoir des enfants ?
  • 3: S’apporter une aide mutuelle pour réaliser des projets ?
  • 4: Une bonne entente sexuelle
  • 5: Le dialogue
  • 6: Être prêt à s’engager «pour le meilleur et pour le pire»
  • 7: La fidélité

La réponse est: le facteur principal est le dialogue.

Il est important de communiquer en étant soi car nous nous construisons dans la relation. Communiquer en étant vrai(e) permet de faire grandir le MOI et le SOI. MOI: incarnation, personnalité, qualités… SOI: reliance au spirituel, accueillir le divin en soi…

Communiquer en étant vous-même permet de ressentir et de manifester votre singularité. Et cela peut avoir un impact positif sur l’autre: «je t’ai rencontré, ça a changé ma vie», et sur le monde, pour plus de paix, d’humanité.

6 éléments clés pour communiquer en osant être soi.

1er élément clé: Reconnaître les pièges relationnels

Reconnaître les pièges relationnels pour ne pas les induire ni les subir. Un piège relationnel est une manipulation consciente ou non, pour obliger l’autre à répondre ou non à nos désirs ou attentes. Manipuler, c’est vouloir contrôler l’autre à sa guise, vouloir avoir le pouvoir sur l’autre, amener quelqu’un par voie plus ou moins détournée à faire ce qu’on veut. En piégeant, vous cherchez, souvent inconsciemment, à insécuriser l’autre (par la force) ou à culpabiliser l’autre (par des allusions).

Vous pouvez savoir que vous avez piégé l’autre quand vous lui faites vivre une émotion. Vous pouvez vous se sentir piégé(e) quand le discours de l’autre a suscité en vous une émotion. Piégé(e), vous aurez tendance à votre tour à tendre un piège. Ce cercle vicieux développe une relation de pouvoir.

Pour ne pas manipuler, faire une demande claire.

Pour ne pas vous laisser piéger, prendre votre responsabilité.

Ne pas rentrer dans le triangle de Karpman persécuteur-bourreau / victime / sauveur. Si vous vous surprenez à jouer le rôle de bourreau, victime ou sauveur, sortez du triangle! Si vous observez une victime, votre aide ne pourra pas l’aider si elle ne veut pas échapper à son sort de victime ou si elle veut garder des bénéfices secondaires (souvent inconscients). Une victime reste aussi liée à son bourreau si elle attend réparation.

Dicton: «On peut conduire le cheval à la rivière mais on ne peut pas le forcer à boire».

2ème élément clé: Connaître les 5 formes de communication

Les 5 formes de communication sont le partage, la question, la demande véritable, la demande d’aide cachée et le conflit. Apprenez à les repérer. Les 3 premières formes sont bien sûr à privilégier.

3ème élément clé: Reconnaître l’égo et les masques

Faire la différence entre ce qui est juste pour vous et ce que votre ego veut vous faire croire. Les masques peuvent empêcher la communication vraie car ils peuvent perturber la clarté du message, la capacité d’informer, la capacité à se dévoiler, la capacité de se renseigner et la capacité à exprimer ses désirs et ses besoins. Porter un masque permet de se protéger et de moins souffrir mais empêche d’être soi. L’oberver, chez vous et chez l’autre, facilite les échanges.

4ème élément clé: Apprendre à connaître vos besoins

Vous avez des besoins sur les plans physique, mental et émotionnel.

5ème élément clé: Vouloir communiquer dans le respect de soi et de l’autre

«Apprenez à dire ce que vous ressentez sans faire de reproches. Sachez écouter l’autre de façon ouverte et non défensive. Laissez-lui l’occasion de s’exprimer. Soyez présent. Accuser, attaquer, se défendre, tous ces scénarios destinés à protéger et à renforcer l’égo deviendront alors désuets. Il est vital de faire de la place aux autres et à soi-même. L’amour ne peut s’épanouir sans cela.» Eckhart Tolle, «Mettre en pratique le pouvoir du moment présent»

6ème élément clé: Connaître vos blocages

Connaître les blocages qui vous empêchent de communiquer en osant être vous-même et apprendre à les lever progressivement. Exemples :

  • Timidité, dévalorisation, manque de confiance
  • Être en réaction à la personne ou au sujet
  • Être émotif ou affecté par ce que la personne a exprimé
  • Peurs basées sur des croyances que vous continuez d’alimenter et qui sont rattachées à vos blessures d’enfance.

« Nous venons tous du pays de notre enfance », Jacques Salomé

Peur de ne pas être intéressant, du conflit, du refus, de se confier, d’être jugé…

«Soyez vous-même et dites ce que vous pensez, parce que ceux que cela intéresse n’en seront pas dérangés, et ceux que cela derange ne sont pas intéressés.» Dr Wayne W. Dyer, Le virage

VIVEZ, partagez, osez, échangez, avancez, relevez des défis.

Vous pouvez demander à participer à l’ ATELIER de groupe “Communiquer en osant être soi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.