Petite pervenche-Vinca minor
Fiche plante,  Phytothérapie

Bienfaits et usages de la petite pervenche, Vinca minor

Vinca minor L., 1753

Habitat, aspect, partie utilisée, récolte, propriétés en phytothérapie, indications, utilisations, anecdotes… Découvrez  cette fiche sur la petite pervenche, Vinca minor, fleur printanière, proposée notamment dans les troubles de la mémoire, l’hypertension, les accidents ischémiques, le diabète.

Plante du cerveau, du coeur, du pancréas.

Dans les bois, les haies, les rocailles, la petite pervenche ou Vinca minor expose actuellement son magnifique bleu sous forme de tapis en forêt ombragée sur sols à humus doux. Parfois cultivée dans les parcs et les jardins, elle est utilisée comme couvre-sol. Elle est présente jusqu’à 1300 m d’altitude.

La petite pervenche se développe dans un climat humide et froid.

Aspect de la petite pervenche Vinca minor

  • Plante vivace, haute de 15-30 cm, glabre (dépourvue de poils)
  • Tiges stériles rampantes et tiges florifères dressées
  • Fleurs isolées à 5 pétales d’un beau bleu caractéristique (bleu pervenche), longuement pétiolées
  • La floraison a lieu de mars à mai.
  • Les feuilles sont petites, opposées, coriaces, persistantes, ovales-lancéolées, entières, vert-foncé et luisantes au-dessus, plus claires en-dessous.
  • Les fruits sont des follicules. La plante se reproduit par marcottage de ses tiges rampantes.

Parties utilisées

  • Feuilles
  • Feuilles et fleurs pour les anciens

Récolte de la petite pervenche

Feuilles récoltées avant la floraison (au cours de la période où la teneur en alcaloïdes est maximale) et mises à sécher à l’air libre, ou récolte de feuilles fraîches en toute saison.

Constituants de Vinca minor

  • Alcaloïdes totaux (10%)
  • Alcaloïdes indoliques (0,3% à 1%) dont la vincamine
  • Vinblastine (antimitotique)
  • Glucoside amer
  • Provitamine A
  • Vitamine C
  • Acides-phénols
  • Acides amines
  • Triterpènes (acide ursolique: jusqu’à 3,7%)
  • Flavonoïdes
  • Choline

Propriétés de Vinca minor

Moins utilisée en phytothérapie qu’au temps des anciens, on lui décrit pourtant de nombreuses propriétés.

Dicton populaire: «La pervenche, contre tout mal, prend sa revanche.»

  • Améliore l’oxygénation et la microcirculation cérébrale
  • Contribue à stimuler l’activité intellectuelle, les fonctions cognitives et à renforcer la mémoire et la concentration
  • Augmente la vigilance
  • Hypotensive et régulatrice de la tension artérielle
  • Vasodilatatrice
  • Action protectrice artériel et artériolaire, et sur les capillaires
  • Diurétique
  • Hémostatique
  • Antidiabétique en régulant l’assimilation du sucre et en faisant baisser le taux de sucre dans le sang
  • Atténue la sensation de soif dans le diabète
  • Astringente (qui resserre les tissus et modère les sécrétions)
  • Dépurative
  • Apéritive
  • Fortifiante (action sur l’organisme en général, donnant tonicité musculaire et énergie)
  • Antidépressive
  • Fébrifuge
  • Anti-diarrhéique
  • Anti-galactogène
  • Stimulant hypophysaire
  • Stimulant des estomacs paresseux après les repas

Quelques indications de la petite pervenche en phytothérapie

  • Troubles de la vision, de l’audition, de la mémoire, de l’équilibre, de l’attention
  • Vertiges
  • Acouphènes
  • Sénescence cérébrale
  • Suites ou séquelles d’AVC
  • Hypertension artérielle
  • Diabète
  • Hémorragies: rétiniennes, épistaxis (saignements de nez), métrorragies, hémoptysie (crachements de sang)
  • Angine
  • Coupures
  • Ecchymoses

Utilisations de la petite pervenche

  • Infusion de petite pervenche ou décoction: 30 à 50 g de feuilles sèches par litre d’eau: 2 à 3 bols par jour ou comme « boisson de la journée » chez les diabétiques.
  • On peut aussi utiliser les feuilles fraîches. J’ai trouvé dans un “vieux livre” intitulé «La santé» : «30g de feuilles fraîches ou 15g de fleurs sèches dans 1 litre d’eau».
  • Une feuille fraîche écrasée entre les doigts permet d’arrêter un saignement nasal en en faisant un tampon hémostatique.
  • Feuilles cuites dans l’eau et appliquées en cataplasmes sur les seins pour dissiper les engorgements laiteux.
  • Bains de bouche contre les aphtes, les gingivites et les maux de gorge.
  • Vin à partir de feuilles sèches: 100g de feuilles sèches hachées et macérées 10 jours dans un litre de bon vin rouge.
  • Vin fortifiant de pervenche: faire infuser 100g de feuilles ou fleurs fraîches coupées dans 1 litre de vin rouge bouillant avec 100g de sucre; passer; 2 à 4 cas par jour.
  • «Vin de la bergère“:  “Dans 2 petits verres d’eau-de-vie, tu mets à macérer 2 belles poignées de feuilles et de fleurs de pervenche pendant 24 heures. Puis tu portes à ébullition dans 1 litre de bon vin rouge que tu verses, bouillant, sur ta macération à la pervenche. Filtre, ajoute 200g de miel que tu fais fondre en remuant et enfin, tu mets en bouteille.» Natalie Pacout, La santé se cueille après la rosée.
  • Fleurs, croquées toutes crues.
  • Homéopathie: «Selon P. Kollotsch, Vinca minor est un remède du groupe sodium, indiquée contre l’eczéma suintant de la joue et du cuir chevelu, avec prurit irrésistible.”

Anecdotes

  • En 1684, Madame de Sévigné écrit à sa fille, Madame de Grignan : “Enfin, ma bonne, quoi qu’il en soit, consolez-vous et guérissez-vous avec votre bonne pervenche, bien verte et bien amère mais bien spécifique à vos maux et dont vous avez senti de grands effets : rafraîchissez-en cette poitrine enflammée.”
  • La médecine populaire l’a utilisée pour arrêter la lactation chez les nourrices.
  • Autrefois considérée comme la fleur de l’amour et comme emblème de l’amitié sincère.

*Amitié, “peut-être en référence à Rousseau, à qui la vue d’une pervenche en fleur, se rappelle soudain sa douce amitié avec Mme de Warens, avec laquelle il en avait admiré 30 ans plus tôt.”, Paméla Todd

*Amour car Albert le Grand raconterait que “la pervenche, pilée et réduite en poudre avec les vers de la terre qui l’entoure et une herbe nommée la “joubarbe”, induit l’amour entre le mari et la femme lorsqu’ils en prennent au repas.”

Autres

  • Du latin vinco = vaincre (feuilles toujours vertes – ou pour résister aux froids de l’hiver – ou pour vaincre de nombreux maux) et minor = petit comme ses petites fleurs. Pour d’autres, vinca peut provenir de vincire (lier, attacher) car les tiges sont étendues et reliées.
  • La vincamine, principe actif puissant, est utilisée pour la fabrication de certains médicaments allopathiques.
  • La petite pervenche est capable de pousser sous un noyer alors qu’on dit que rien ne pousse sous cet arbre.
  • Plante mellifère
  • La grande pervenche (Vinca major) est la réplique de la petite, en plus grand, mais est moins référencée pour l’usage médicinal.
  • Les anciens utilisaient la petite pervenche pour son action anti-dermatosique.
  • Elle se diffuse facilement: «Les anciens occupants de ma maison avaient planté de la pervenche contre le mur, tout autour de la maison, et elle étouffe tout. Encore, à cette saison, ses petites fleurs mauves l’éguaillent un peu, mais le reste du temps, elle sert de tuteur au liseron… Je n’arrive pas à m’en débarrasser. Dès que je l’arrache d’un côté, elle repousse de l’autre, car ses racines tracent sous la terre.» Natalie Pacout, La santé se cueille après la rosée.
  • Pour quelqu’un qui pense qu’il «Doit se surpasser pour prouver qu’il est le meilleur» Dr Bernard Vial, Dictionnaire affectif des plantes
  • En Italie, la pervenche serait considérée comme une fleur de mort où tressée en guirlandes, elle serait déposée sur le cercueil des enfants.
  • Utilisée également autrefois dans des rites relevant le plus souvent de la sorcellerie pour prévenir les avortements, arrêter les hémorragies, lutter contre les morsures de serpents, confectionner des philtres d’amour, ou encore, jetée dans les flammes, pour y faire apparaître des proches défunts.
  • Utilisée aussi en médecine vétérinaire.

Contre-indications de la petite pervenche Vinca minor

  • Tumeurs du cerveau
  • Déconseillée en cas de mastopathies, de cancers du sein, et pendant la grossesse

Effets indésirables

À fortes doses, risque d’arythmie.

Posologie

On peut trouver dans un laboratoire spécialisé en plantes médicinales des extraits secs sous forme de gélules de 200mg de feuilles micronisées ou en pharmacie des gélules de 290mg de poudre totale cryobroyée.

Galénique

Les gélules sont sans alcool. Une autre forme est la teinture-mère de Vinca minor, après macération de la plante dans l’alcool. On peut la trouver:

  • en pharmacie: Vinca minor TM: ½ gouttes par kg,       2-3 fois par jour dans un verre d’eau (maximum 150 gouttes par jour) en cure de 15-20 jours,
  • au laboratoire PhybioPharma: Hydro-Alcoolatures de Teinture Mère de Vinca minor (H.A.T.M. Phybio), par macération de plantes fraîches dans de l’eau et de l’alcool biologique. La macération permet à la plante de conserver tout son potentiel énergétique et de libérer dans l’hydro-alcoolat l’intégralité de ses principes actifs. Les plantes fraîches sont majoritairement issues de culture biologique et cueillies dans leur climat naturel à distance des lieux de pollution. 50 gouttes matin et soir, par cure de 20 jours par mois.
  • Doses à adapter individuellement.

Dans certaines formes galéniques, la petite pervenche est associée:

  • au Ginkgo biloba pour renforcer la mémoire,
  • à l’éleuthérocoque pour une effet anti-stress,
  • au kola et à la menthe poivrée pour un effet tonifiant,
  • à la myrtille pour une action sur la rétine,
  • ou à la vigne rouge, le marron d’inde, le chrysanthellum americanum pour améliorer la circulation générale.

Me demander conseil ici

Comparaison de Vinca minor (petite pervenche) et de Bacopa monnieri (hysope d’eau)

Bacopa est à “la mode” actuellement dans son indication dans les troubles de la mémoire, mais elle n’est pas de chez nous.

Toutes deux sont des plantes utilisées pour renforcer la mémoire.

Adrien Dolivo les compare dans son livre «Plantes médicinales du monde» paru en 2010.

Même si Bacopa est plus à la mode, pour lui, la petite pervenche est bien adaptée aux occidentaux et Bacopa monnieri correspond davantage aux terres d’Inde et d’une partie de l’Asie. Il précise que la baisse de la mémoire est due chez les occidentaux à une «yinisation» (dilatation) de la concentration dont les causes sont: trop de sucre, trop d’informations, trop d’activités stressantes et dispersantes. En Inde, la baisse de la mémoire pourrait être due à un ralentissement des échanges intracellulaires, peut-être la conséquence de carences.

Bibliographie

  • Plantes médicinales du monde, Adrien Dolivo, 2010
  • Atlas de la flore lorraine de Floraine (Association des botanistes lorrains)
  • Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes
  • Le monde de Lupa
  • Hippocratus.com, e-formation sur les plantes médicinales, Dr Tourrasse
  • La phytembryothérapie, l’embryon de la gemmothérapie, Docteurs Franck Ledoux et Gérard Guéniot, Editions Amyris
  • Phytothérapie, la santé par les plantes, Sélection Reader’s digest, Vidal, Editions 2010
  • Plantes médicinales d’ici ou d’ailleurs, Michel Dubray
  • Le langage des fleurs, Pamela Todd
  • Site de l’INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel)
  • La santé se cueille après la rosée, Natalie Pacout, Éditions Ambre
  • L’ABC des plantes, guide pratique de la phytothérapie, Editions Romart
  • Dictionnaire affectif des plantes, Dr Bernard Vial, Édition Sauramps médical
  • La santé grâce aux plantes, Gustave Mathieu, Éditions du Centre d’Études et de Documentations Scientifiques

J’ai rédigé cette synthèse en m’appuyant sur des sources extérieures, en recherchant le plus d’exactitude possible. Des mises à jours sont effectuées au fil de mes découvertes.

Vous pouvez me faire part de votre expérience de la petite pervenche.

En tant que lecteur, je vous invite à  garder votre libre arbitre. Les propriétés thérapeutiques des plantes dépendent de la qualité de la plante, des procédés de cueillette, d’extraction, de fabrication des produits à partir des plantes, et des posologies.

Les renseignements donnés ne doivent en aucun cas être substitués à un avis thérapeutique éclairé comme celui de votre médecin ou de votre pharmacien. Ils ne sont que pour votre information.

Belles promenades en forêt, laissez-vous inspirer

Pour me suivre sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.