Respiration printanière
Défi,  Relaxation,  Respirations,  Sophrologie

Respiration printanière : Respiration par le nez

Bienvenue à nouveau pour ce huitième article qui propose des techniques de respiration pour vous ramener à vous-même, à votre corps, harmoniser votre âme à votre personnalité et développer plus de sérénité… Vous pouvez (re)lire l’article intitulé «Exercices respiratoires : ce que vous devez savoir avant de commencer». L’article d’aujourd’hui « Respiration printanière» vous propose de vous connecter à votre nez et à votre sens de l’olfaction, pour embaumer votre journée.

Profitez du printemps pour sentir en conscience les odeurs de rose, de lilas, de violette odorante… et votre propre parfum, votre essence, votre environnement. Des baumes pour votre corps.

Acceptez-vous de prendre un moment pour vous ?

Exercice de préparation

  • Mouchez-vous ou nettoyez votre nez délicatement.
  • Installez-vous confortablement, où vous voulez.
  • Prenez une grande respiration,
  • Puis observez votre respiration sans forcer quelques instants;
  • Suivez l’air qui entre et qui sort de votre nez sans jugement.
  • Votre esprit se calme puisque vous portez votre attention sur votre corps.
  • Respirez par les 2 narines.

Voici maintenant quelques respirations printanières de latéralité.

1ère Respiration printanière : Respiration nasale avec les bras

4 exercices (issus du yoga)

1-Respiration nasale avec l’aide du bras droit

Position assise

  • Asseyez-vous confortablement sur le sol ou sur une chaise, colonne vertébrale agréablement étirée
  • Posez les mains sur vos cuisses
  • Joignez pouce et index de la main gauche sur la cuisse gauche (en mudra).
  • Pliez index, majeur, annulaire de l’autre main, la main droite, dans votre paume de main droite,
  • tandis que pouce et auriculaire sont tendus;
  • Puis levez la main droite et placer votre 5ème doigt, l’auriculaire droit, sur la narine gauche;
  • Narine gauche bloquée, respirez uniquement par la narine droite,
  • Inspirez et expirez par la narine droite en vous concentrant sur la narine droite.

10 respirations (ou moins si gêne)

Relâchez

Récupération, détente

2-Respiration nasale avec l’aide du bras gauche

  • Mains sur les cuisses
  • Joignez pouce et index de la main droite sur la cuisse droite (en mudra).
  • Pliez index, majeur, annulaire de la main gauche dans votre paume de main gauche
  • tandis que pouce et auriculaire sont tendus;
  • Puis levez la main gauche et placer votre 5ème doigt, l’auriculaire gauche, sur la narine droite;
  • Narine droite bloquée, respirez uniquement par la narine gauche,
  • Inspirez et expirez par la narine gauche en vous concentrant sur la narine gauche.

10 respirations (ou moins si gêne)

Relâchez

Récupération, détente

3-Respiration bilatérale par le nez avec l’aide du bras droit

Un peu de concentration et de gymnastique du cerveau!

Prêt-e?

Changement de narine à chaque expiration

  • Posez les mains sur vos cuisses
  • Joignez pouce et index de la main gauche sur la cuisse gauche (en mudra).
  • Pliez index, majeur, annulaire de la main droite dans votre paume de main droite
  • tandis que pouce et auriculaire sont tendus;
  • Puis levez la main droite et placer votre 5ème doigt, l’auriculaire droit, sur la narine gauche;
  • Narine gauche bloquée par 5ème doigt droit, inspirez par la narine droite
  • Changez de doigt et placer le pouce droit sur la narine droite
  • Expirez par la narine gauche
  • Inspirez par la narine gauche
  • Changez de doigt et placer l’auriculaire droit sur la narine gauche
  • Expirez par la narine droite
  • Inspirez par la narine droite
  • Changez de doigt et placer le pouce droit sur la narine droite
  • Expirez par la narine gauche

3 fois en alternance narine droite, narine gauche

4-Respiration bilatérale par le nez avec l’aide du bras gauche

Changement de narine à chaque expiration

  • Posez les mains sur vos cuisses
  • Joignez pouce et index de la main droite sur la cuisse droite (en mudra).
  • Pliez index, majeur, annulaire de la main gauche dans votre paume de main gauche
  • tandis que pouce et auriculaire sont tendus;
  • Puis levez la main gauche et placer votre 5ème doigt, l’auriculaire gauche, sur la narine droite;
  • Narine droite bloquée par 5ème doigt gauche, inspirez par la narine gauche
  • Changez de doigt et placer le pouce gauche sur la narine gauche
  • Expirez par la narine droite
  • Inspirez par la narine droite
  • Changez de doigt et placer l’auriculaire gauche sur la narine droite
  • Expirez par la narine gauche
  • Inspirez par la narine gauche
  • Changez de doigt et placer le pouce gauche sur la narine gauche
  • Expirez par la narine droite

3 fois en alternance narine gauche, narine droite

Temps neutre puis temps d’observation (sans jugement)

Y a-t-il une différence lorsque vous inspirez par la narine droite ou par la narine gauche ?

Par la narine droite, côté masculin, l’énergie circule-t-elle de façon plus chaude et plus forte ?

Par la narine gauche, côté féminin, l’énergie circule-t-elle de façon plus fraîche et plus douce ?

Autre?

Vous pouvez imaginer d’autres variantes à ces respirations printanières par le nez, amusez vous!

2ème Respiration printanière : Pouces sur narines

Position debout

Prenez conscience de votre corps et de votre respiration dans cette position verticale

  • Sur l’inspiration, élevez lentement les 2 bras à l’horizontale…
  • Puis amenez harmonieusement chaque pouce jusqu’à chaque narine
  • Les pouces viennent ainsi bloquer les narines.
  • Rétention d’air: dans cette position, vous pouvez laisser le corps se balancer légèrement d’avant en arrière, et prendre conscience de vos sensations, poumons remplis d’air…
  • Expiration en projetant les bras vers l’avant en vous penchant.
  • Relevez-vous doucement.

3 fois.

Récupération et détente.

Temps neutre puis temps d’observation (sans jugement)

(Exercice de 1er degré en sophrologie caycédienne)

3ème Respiration printanière : Sophro-Respiration Synchronique avec VAKOG

Vous pouvez effectuer cette respiration dans la nature, après la pluie, ou avec une fleur odorante, un parfum de votre choix.

Elle peut s’effectuer aussi sans support, juste en vous concentrant sur les odeurs ambiantes.

Elle appartient aux Sophro-Respirations Synchroniques (SRS) décrites dans l’article précédent.

Ne vous laissez pas décourager par son nom.

Voici le rappel :

SRS avec blocage respiratoire à la fin de l’inspiration ET concentration sur une perception VAKOG : ici l’OLFACTION

  • Inspiration en sentant une odeur, un parfum…
  • Rétention d’air ou  blocage respiratoire à la fin de l’inspiration pendant quelques secondes en vous concentrant sur cette odeur, ce parfum…
  • Expiration lente et profonde
  • Récupération et détente.

3 fois

Temps neutre puis temps d’observation (sans jugement)

Le yoga préconise de respirer par le nez. C’est le cas dans cet article, mais ça ne l’est pas pour toutes les techniques de respiration que je vous propose. Vous êtes libre d’expérimenter des respirations en inspirant, expirant, par le nez ou par la bouche.

Odeur poivrée et épicée de la terre après les pluies, vagues senteurs de verdure fraîche, brumes profondes de montagne pénétrant notre âme d’un sentiment translucide et frais …


Aimer la pluie, aimer la vie, Dominique Loreau

Inscrivez-vous au blog (dans la colonne de droite) pour découvrir chaque semaine, dans le cadre du défi, de nouvelles techniques de respiration.

Bibliographie: À chacun son yoga, Vimla Lalvani

Photo: Viola odorata

Pour me suivre sur Facebook

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.