Comment reprendre sa vie en main lorsqu’on est stressé ?
Créer sa vie

Comment reprendre sa vie en main lorsqu’on est stressé ?

Reprendre sa vie en main quand on est stressé? Comment faire?

Le stress est omniprésent dans notre quotidien. Il peut être déclenché par de nombreuses sources. Il est souvent difficile de le gérer et pourtant réduire le stress est possible.

Dans cet article, je vous propose de découvrir des techniques qui vous permettront de reprendre votre vie en main pour déstresser. Nous analyserons également les causes du stress, les moyens d’y faire face, et quelques stratégies à mettre en place pour adopter une attitude positive.

Bonjour, je laisse aujourd’hui cet espace de mon blog à Honoré du site srtnmind.com, pour la rédaction de cet article; il est passionné par tout ce qui touche au bien-être mental, physique et spirituel.

Le stress dans notre quotidien peut être l’occasion de reprendre sa vie en main

Le stress peut provenir de plusieurs sources.

Pour beaucoup de personnes, le travail est la principale source de stress. Comme l’atteste une enquête OpinionWay, la vie professionnelle est la première cause de stress en France.

Pour d’autres, le stress provient des relations. Il peut s’agir des relations amoureuses, de la dynamique familiale, du voisinage ou de nos amitiés.

Les finances sont également une source fréquente de stress, surtout pour ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts. 35% des Français sont concernés par ce type de stress selon la même enquête, ce qui place les problèmes financiers sur le podium des sources de stress en France.

Enfin, les enfants peuvent être une source importante de stress pour les parents. Qu’il s’agisse de jongler entre le travail et la garde des enfants ou de s’inquiéter sur leur avenir, les parents se retrouvent souvent sous pression. Tous ces facteurs peuvent contribuer au stress dans notre vie quotidienne.

Comment se manifeste-t-il ?

Le stress peut se manifester de diverses façons, tant sur le plan physique, comportemental, émotionnel, que mental.

  • Parmi les symptômes physiques courants du stress, citons les maux de tête, les problèmes digestifs et intestinaux, la fatigue et le manque de sommeil.
  • Le stress peut également entraîner des changements de comportement, comme l’isolement, la dépendance et les comportements à risque.
  • Sur le plan mental, le stress peut provoquer des troubles cognitifs, de la nervosité et des difficultés de concentration.
  • Enfin, sur le plan émotionnel, il peut provoquer des troubles de l’humeur, de l’anxiété et de l’irritabilité.

Bien qu’il arrive à tout le monde d’être stressé de temps en temps, le stress chronique peut avoir de graves conséquences sur notre santé. Si vous ressentez régulièrement l’un de ces symptômes, il est important de demander l’aide d’un professionnel.

Comment reprendre sa vie en main pour déstresser ?

Le stress peut prendre des formes différentes selon les individus. Ce qui est source de stress pour une personne peut ne pas l’être pour une autre.

C’est pourquoi il est si important de prendre le temps de comprendre et saisir vos propres facteurs de stress et la façon dont ils vous affectent. Ce n’est qu’alors que vous pourrez commencer à trouver des moyens efficaces de le gérer.

Analyser les sources de stress

Qu’il s’agisse d’une menace physique ou d’un événement traumatisant, en réalité, il faut toujours deux facteurs pour provoquer le stress, un facteur extérieur et un facteur intérieur.

D’où vient le stress ?

La première étape de la gestion du stress consiste à identifier les sources extérieures de stress dans votre vie. Une fois que vous savez ce qui vous cause du stress, vous pouvez élaborer des stratégies pour y faire face.

  • Par exemple, si le travail est une source de stress, vous devriez peut-être trouver des moyens de mieux gérer votre temps ou de réduire votre charge de travail.
  • Et si le stress provient de vos relations, vous devrez peut-être mieux communiquer avec les autres ou trouver des moyens de réduire les conflits.

Ceci dit, les sources de stress sont souvent plus pointues que juste “le travail” ou “les relations”, voilà pourquoi cet exercice demande souvent de l’observation et de l’introspection.

En identifiant les sources de stress dans votre vie, vous pouvez prendre des mesures pour minimiser leurs impacts sur votre santé et votre bien-être.

Comprendre ses émotions

Lorsque vous vous sentez dépassé, il peut être difficile de comprendre ce que vous ressentez et pourquoi. Et pourtant c’est une clé indispensable pour mieux gérer son stress.

  • Commencez par prendre le temps d’étiqueter vos émotions. Avec la pratique, vous verrez que cela peut vous aider à mieux vous contrôler et à vous libérer d’une emprise émotionnelle.
  • Ensuite, verbalisez vos émotions à voix haute. Cette étape vous aidera à les identifier plus clairement et à mieux vous connaître.
  • Une fois que vous avez nommé vos émotions, acceptez-les sans les juger. Cela ne signifie pas que vous devez aimer ou approuver ce que vous ressentez, mais que vous devez reconnaître la validité de vos sentiments.
  • Enfin, notez vos émotions dans un cahier ou un journal. Cela vous permettra de savoir ce que vous ressentez au fil du temps et vous aidera à repérer les schémas répétitifs et les éléments déclencheurs.

Mettre en place des stratégies anti-stress

Développer une résilience émotionnelle

Lorsqu’il s’agit de développer la résilience émotionnelle, ou la capacité de s’adapter aux situations de stress et expériences difficiles, il y a quelques mesures clés que vous pouvez prendre pour vous mettre sur la bonne voie :

  • Tout d’abord, il est important d’apprendre le langage des sentiments et des émotions. Ainsi, vous serez mieux armé pour identifier et gérer vos propres émotions, et celles des autres. Nous avons abordé ce sujet dans la section précédente.
  • Deuxièmement, des moments seuls avec soi, favorables à une introspection régulière, sont essentiels. Vous pouvez par exemple consacrer du temps chaque jour à la méditation, la prière, le coloriage ou à l’écriture dans un journal. Cela vous aidera à entrer en contact avec vos pensées et vos sentiments, et à commencer à travailler sur les croyances limitantes qui peuvent vous faire paniquer.
  • Troisièmement, passer du temps dans la nature peut être extrêmement bénéfique. Les promenades dans un parc, les randonnées dans les bois peuvent en effet vous aider à mieux gérer votre stress et à être plus conscient du monde qui vous entoure. Une étude publiée en 2019 dans la revue Scientific report indique que passer 2h par semaine dans la nature peut améliorer notre santé et bien-être.
  • Quatrièmement, accepter sa vulnérabilité est une étape essentielle sur la voie de la résilience émotionnelle. En reconnaissant que vous n’êtes pas à l’abri de la douleur ou du mal, vous pouvez commencer à développer la force nécessaire pour résister à tout ce que la vie vous réserve.
  • Enfin, vivez l’instant présent autant que possible et savourez les bons moments. Cela vous aidera à apprécier davantage la vie et vous donnera un point de repère lorsque les choses se compliquent.

Développer la résilience émotionnelle demande du temps et des efforts, mais cela en vaut la peine. En la développant, vous serez mieux armé pour faire face aux aléas de la vie.

Améliorer son engagement social

Reprendre sa vie en main en rencontrant de nouvelles personnes est un excellent moyen de réduire le stress. En effet, lorsque nous tissons de nouveaux liens, l’ocytocine (hormone du bonheur) est produite par notre corps.

  • Vous n’êtes pas obligé d’être le meilleur ami de toutes les personnes que vous rencontrez, mais de courtes conversations avec des inconnus peuvent vous aider à vous sentir plus connecté et moins isolé.
  • Si vous êtes anxieux face aux situations sociales, il peut être utile d’accepter les invitations, même si vous n’êtes pas sûr de vous amuser. Rien ne vous oblige à rester à un événement si vous vous y ennuyez, mais vous pourriez être surpris de voir à quel point vous pouvez vous amuser lorsque vous vous donnez une chance.
  • Rejoindre une association ou une communauté est un autre excellent moyen d’améliorer l’engagement social. Lorsque vous êtes entouré de personnes partageant les mêmes idées, il est plus facile de se détendre et d’être soi-même.
  • Enfin, participer à une activité de loisirs en groupe peut réduire le stress tout en créant des liens avec d’autres personnes. Que vous rejoignez un club de lecture ou une équipe sportive, la participation à une activité commune peut contribuer à réduire le niveau de stress et à favoriser des interactions sociales positives.

Lâcher ce qu’on ne peut pas modifier

La fameuse prière des stoïciens nous rappelle que nous devons accepter les choses que nous ne pouvons pas changer, avoir le courage de changer celles que nous pouvons, et être suffisamment sages pour faire la différence dans le monde.

En lâchant prise sur ce que nous ne pouvons pas contrôler, nous pouvons trouver la paix et la sérénité dont nous avons besoin pour relever les défis qui se présentent à nous.

Cela peut sembler plus facile à dire qu’à faire, mais c’est en réalité accessible.

  • Commencez par dresser une liste des choses qui vous causent du stress.
  • Ensuite, examinez attentivement chaque élément de la liste et demandez-vous si vous pouvez faire quelque chose pour le changer.
  • Si la réponse est non, il est temps de laisser tomber. Ne gaspillez pas votre énergie à vous inquiéter de choses que vous ne pouvez pas modifier.
  • Concentrez-vous plutôt sur les choses que vous pouvez changer et qui font la différence dans votre vie. Vous serez surpris de constater à quel point vous vous sentez mieux lorsque vous laissez tomber ce que vous ne pouvez pas contrôler et que vous vous concentrez sur ce que vous pouvez transformer.

→ Adopter une attitude positive

Saviez-vous qu’une attitude positive peut contribuer à réduire le stress ? Une étude menée par l’American Psychological Association a montré que les personnes optimistes sont moins susceptibles de connaître des problèmes de santé liés au stress. Elles sont également plus résilientes face à l’adversité et mieux à même de faire face aux situations stressantes.

Alors comment adopter une attitude plus positive ?

L’un des moyens consiste à considérer le stress comme un allié plutôt qu’un ennemi : un stimulant pour se préparer à la victoire sur la prochaine épreuve. Plutôt que d’essayer d’éviter ou de résister au stress, acceptez-le comme faisant partie de la vie. Cela ne signifie pas que vous devez l’aimer, mais que vous pouvez l’utiliser comme une motivation pour apporter des changements positifs dans votre vie. En adoptant une attitude positive, vous serez mieux armé pour gérer le stress de la vie quotidienne.

Ce qu’il faut retenir pour reprendre sa vie en main et mieux gérer son stress

Lorsqu’il s’agit de prendre soin de son bien-être pour réduire son stress, il y a quelques mesures clés à mettre en place.

D’une part, l’idée consiste à stimuler les hormones du bonheur, comme la sérotonine et la dopamine. Vous pouvez y parvenir en faisant régulièrement de l’exercice, en passant du temps dans la nature ou en fréquentant vos amis et vos proches.

D’autre part, il est important de réduire les hormones du stress comme le cortisol et l’adrénaline. Par exemple, en pratiquant la méditation ou la pleine conscience, en respirant, en adoptant une attitude optimiste, en se focalisant sur ce que vous pouvez contrôler ou en adoptant une alimentation saine. Si vous prenez soin de votre bien-être, vous serez mieux armé pour gérer votre stress et vous vous sentirez plus joyeux dans l’ensemble.

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :